District du Sud (Abidjan)

Ils sont dix (10) au total, sur le plan national, les districts de l’AEBECI. Ils désignent des regroupements d’églises locales, basés sur des situations géographiques et administratives en vue d’une bonne coordination de l’action de l’AEBECI. C’est un dispositif qui s’aligne sur le statut d’association qui est celui de l’AEBECI. Les dix (10) districts totalisent 463 communautés, dirigées par 112 (cent douze) pasteurs, selon le Président de l’AEBECI lors de sa tournée nationale de 2013.
S’il est clair que tous les districts de l’AEBECI sont assez actifs, celui du SUD se veut une référence.
Le district du Sud se résume pratiquement à la ville d’Abidjan. Pour le nommer, on utilise désormais ‘’District d’Abidjan’’ ; ce qui correspond bien à son étendu géographique et donc à sa réalité. A ce jour, on y dénombre sept (07) églises (Abobo-Banco, PK 18, Adjamé, Riviera, Koumassi, Yopougon nouveau bureau, Yopougon Lycée Technique), et plusieurs annexes (Bocabo et Anyama (Abobo), Bingerville (Riviera), l’annexe d’Adjamé, et Port bouët).
Le district AEBECI d’Abidjan est dirigé par un bureau dont le Président est le Pasteur Valy, Pasteur de l’église de PK 18 (2015).
Une observation attentionnée permet d’avancer que l’heure est actuellement aux projets dans le district du sud. Deux d’entre ces projets semblent phares :

  • Les projets de construction de temple : ce projet concentre pour beaucoup
    L’action des églises d’Abidjan. Si force est de constater qu’après une durée d’existence pas négligeable, les églises AEBECI d’Abidjan sont mal lotis en termes de lieux de culte, la tendance actuelle semble vouloir rattraper ce retard. Ainsi, plusieurs églises ont des projets de construction sur la table et les murs s’élèvent de part et d’autres comme à l’Eglise d’ABOBO Banco, à Adjamé, ou s’embellissent comme à l’église de PK 18 ou à Yopougon, etc. Et il ne serait pas indiscret de soupçonner de telles entreprises dans la plupart des autres communautés AEBECI d’Abidjan (Riviera, Koumassi, etc.)
  • Les projets d’implantation d’annexes : ce projet est une conséquence de
    deux facteurs combinés : la croissance de nos communautés et leur volonté d’extension. Un retour historique permet de se rappeler que la communauté d’Abobo-Banco, l’une des plus grande à ce jour, est une fille de l’église d’Adjamé, à l’époque de son implantation. Et celle de PK 18 sortira plus tard de celle d’Abobo-banco.
    Aujourd’hui, le cirque n’est pas rompu. Chaque église s’étend pour faire le plus de convertis dans la ville la plus peuplée du pays. Les exemples sont légion. A Abobo-Banco par exemple, deux annexes sont en gestation (Bocabo et Anyama). La Rivera a désormais une annexe à Bingerville…

Toutes les institutions de l’AEBECI s’activent pour éviter que notre église à Abidjan tourne en dessous de la moyenne de développement de la ville et tous les fidèles conviennent que la bataille reste longue, périlleuse mais aussi passionnante. Et c’est cela vu, que la Bible rassure « avec Dieu, nous ferons des exploits » Ps 60v14.

Le district du Sud compte ………d’églises que sont:

Abobo-Banco Antioche

Riviera

Adjamé

PK 18

Koumassi

Yopougon nouveau bureau

Yopougon Lycée Technique

Equipe dirirgeante

le district du Sud est dirigé par Couloibaly Vali et………..

Nos contacts

Couloibaly Vali

(+225)....

(+225) 01 13 41 07

eglise....@......

adr post & géo